Entre peau et souffle, siete, ocho, nueve, diez, un, dos…

Fernando Martín présente une nouvelle création, en format court, en compagnie de Coral Vados et de Peter Maschke. A découvrir samedi 16 avril à Anderlecht et samedi 23 avril aux Halles de Schaerbeek!

Coral Vados et Fernando Martín, deux artistes, deux points de vue chorégraphiques en évolution : le flamenco pour l’une, la danse contemporaine pour l’autre. Deux parcours, deux danses, qui sont ici questionnés, revisités, actualisés… De grands artistes attachés tout comme Coral et Fernando à leur culture hispanique (Luis Buñuel, Manuel de Falla, Salvador Dalí, Manuel Bénitez Carraso) inspirent l’univers scénique de cette rencontre…

« Cette pièce en collaboration avec Coral Vados, danseuse de flamenco, est d’une certaine manière un retour à Mismorigen, pièce dansée et partagée avec mon frère Julian, danseur de flamenco également. C’était en 1999, dans le cadre du festival Danse en Vol de L’L. Sur les thèmes de la fratrie et de la rencontre entre danse contemporaine et flamenco, ce duo a marqué mon parcours professionnel et personnel. Pour le développement de ce nouveau duo, j’ai revisité Mismorigen dans ma tête, en laissant effleurer librement souvenirs et moments chorégraphiques. C’est ainsi qu’entre autres est venue l’idée de travailler sur le spectre, sur le côté fantasmagorique d’une pièce du passé, d’une relation, etc. La trame et la musique de L’amour sorcier de Manuel de Falla nous sert à tisser ces liens avec le passé. La forte tension musicale de cette composition mêlée avec celles de Bach et du flamenco créent une atmosphère étrange, décomposée, aux couches dramatiques plurielles, pour une autre pièce-rencontre entre flamenco et danse contemporaine », Fernando Martín.

Chorégraphie Fernando Martín ; création & interprétation Coral Vados & Fernando Martín ; collaboration artistique & scénographie Peter Mascke ; conseils voix & interprétation dramatique Isabelle Roelandt ; musique Manuel de Falla, Enrique Morente, J.S. Bach, Juan Moneo Lara.

Cette pièce est dédiée à Iris Maschke.

Fernando Martin est accompagné par le Grand Studio.

Samedi 16 avril à 14h et à 17h; chez l’artiste Maurice Frydman, 71 rue de la Gaité à Anderlecht (dans le cadre du parcours d’artistes Itinérart).

Samedi 23 avril à 19h30; aux Halles de Schaerbeek, rue Royale St-Marie à Schaerbeek (dans le cadre du parcours-marathon La Grande Invasion de L’L aux Halles).

Fernando Martin

Publicités
Cet article a été publié dans Entre peau et souffle…, Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s